Retour des élèves de Cosswiller et Romanswiller au verger

Le temps passe vite ! Voilà déjà la deuxième série de plantation... Les élèves se sont retrouvés avec leurs pelles et leurs bêches au verger. Nombreux d'entre eux se rappelaient ce qu'ils avaient appris l'an dernier lors de la première plantation. Ils ont su reconnaître le système racinaire, le tronc, les branches... le terme porte-greffe a été plus difficile à retrouver. Ils se rappelaient également les différentes étapes de la plantation.
Ils ont planté des scions, des demi-tiges et, nouveauté cette année, des colonnaires.

Une petite placette pour la table de pique-nique...

Le 8 juin, une partie du comité a fait une petite placette pour installer une table de pique-nique et deux bancs. L'autre partie en a profité pour faire du jardinage (enlever les mauvaises herbes de la jachère fleurie, biner autour des arbres et taille au vert). La troisième mi-temps (pain surprise et kougelopf) a été offerte par la boulangerie Pains et Délices de Hohengoeft.

Le jardin des élèves de maternelle de l'école de Romanswiller

Des parents et grands-parents d'élèves de la maternelle ont mis en place les bacs et les escaliers de potager le samedi matin 27 mai 2017.  2 carrés et 2 escaliers ont été fixés, dans lesquels 11 sacs de terreau offerts par l'Association des Parents d'Elèves de Romanswiller ont été versés.
Le lundi matin, sous un beau soleil, les élèves et leur enseignante sontvenus (de la toute petite à la grande section soit 35 élèves) planter et semer. Certains parents avaient  offert les plants ou les graines : tomates, courgettes, potiron, radis, fleurs, herbes aromatiques etc... Chaque enfant a planté ou semé quelque chose et surtout arrosé.
Chaque semaine, les moyens grands viennent arroser le potager et vérifier la pousse.

Les photos se trouvent dans la galerie photos.

Un hôtel à insectes pour le verger-école de Romanswiller

Un hôtel à insectes pour le verger-école de Romanswiller.

Dans le cadre de la coopération entre l’Association Arboricole des sous coteaux du Schneeberg et des écoles de Cosswiller et Romanswiller, des élèves de maternelle et CP-CE1 de l’école de Cosswiller sont venus au verger-école afin d’aider à finaliser la mise en place de l’hôtel à insectes du verger-école.

Les élèves ont travaillé en classe au préalable sur l’utilité d’un hôtel à insectes pour un verger. Ils ont parlé de pollinisation et de quelques insectes auxiliaires. Ils ont compris le rôle de chacun : certains aident à la pollinisation comme les abeilles sauvages, les bourdons et d’autres luttent contre les parasites des arbres, comme les coccinelles, les carabes, les syrphes. Chacun de ces insectes a besoin d’une chambre spécifique remplie soit de paille, soit de pommes de pin ou de branchages.

Les élèves ont préparé tout ce matériel en classe et sont venus remplir les chambres.

L’hôtel à insectes avait été installé deux jours auparavant par les bénévoles de l’Association. Jean-Charles Billod, le réalisateur de l’hôtel à insectes a accueilli les élèves sous le soleil. Merci à lui ainsi qu’à tous les autres bénévoles prêts à intervenir auprès des élèves.

Le rôle de l'hôtel à insectes
Les locataires de l'hôtel à insectes

Les écoles de Cosswiller et Romanswiller au verger-école

"A la Sainte-Catherine, tout arbre prend racine..."

Telle a été la dictée du jour pour les grands élèves de l'école de Cosswiller... suivi de la mise en pratique dans la matinée au verger-école de Romanswiller.

En effet, les écoles de Cosswiller et Romanswiller ont été associées dans ce grand projet de verger. Les enseignantes se sont toutes investies et on amené leurs élèves ce vendredi 25 novembre 2016 au verger-école. L'objectif était de découvrir les arbres : comment sont-ils constitués, connaître quelques mots tels que : système racinaire, porte-greffe, couronne, tronc etc...
Mais surtout les élèves avaient hâte de prendre leurs pelles afin d'aider tous les bénévoles de l'association arboricole qui étaient présents pour leur apprendre à planter un arbre.

Tous étaient très fiers de leur travail qui a été récompensé par la vue de "leur" arbre en terre et par une petite tisane et une madeleine offertes par Sylvie (Melie l'abeille), Jacqueline et Célia.
Petite déception cependant... quand ils ont appris qu'ils ne mangeraient des fruits que dans 2 ou 3 ans....